LCLF - Suggestion de configuration

S’abonner




Suggestion de configuration

Nous allons ici vous montrer comment vous y prendre pour configurer au mieux le module LCLF Payline. Nous vous rappelons toutefois que ce ne sont que des conseils. Vous restez maître de votre configuration.


IMPORTANT : la configuration ci-après n'est possible que si vous passez à Payline un identifiant client. Si vous n'en avez pas, passez l'adresse email du client dans le champ prévu pour l'identifiant client.

Configuration du passage automatique en liste standard


Menu : Mes actions anti-fraude > Gérer mes clients > Mise à jour du statut client.

La première étape est de décider des critères qui feront passer un client de la liste Nouveaux Clients à la liste Standard (aussi appelée liste des clients connus). Pour cela, choisissez un nombre minimum de transactions acceptées et/ou une ancienneté minimale.
Nous vous recommandons au minimum deux transactions acceptées ET trois mois d'ancienneté, pour les raisons suivantes :
  • Un impayé est reçu par le marchand entre un et deux mois après la transaction. Le délai de trois mois vous laisse donc le temps de recevoir un impayé et de bloquer le compte de l'acheteur avant qu'il ne passe en liste Standard, où les contrôles fraude sont moins sévères.
  • Un fraudeur peut ouvrir un compte et le laisser en sommeil quelques temps. Un nombre minimum de transactions permet de ne pas faire passer ce client en liste Standard sans un minimum de commandes (= transactions acceptées).


Méthodes de calcul :

Le calcul du nombre de transactions acceptées est fait par Payline, sauf dans le cas où vous nous passez cette information dans le champ buyer.accountOrderCount, auquel cas c'est celle-ci qui est prise en compte.

De même, l'ancienneté du client est calculée par Payline à partir de la date de sa première transaction, qu'elle soit acceptée ou refusée, sauf si vous nous passez une date de création de compte.




Configuration mise à jour de l'historique client


Menu : Mes actions anti-fraude > Gérer mes clients > Mise à jour de l'historique client


Le module LCLF de Payline maintient des compteurs enregistrant le nombre de cartes ou e-wallets (PayPal, Skrill) associés à un chaque identifiant client. Ces compteurs sont utilisés par la règle de nombre de cartes par client, par exemple.
Afin de ne pas pénaliser un client qui changerait souvent de carte, vous pouvez choisir de « casser » les associations client / moyen de paiement lorsque la carte est expirée depuis X mois ou que le moyen de paiement n'a pas été utilisé depuis X mois.
Nous vous recommandons d'utiliser cette fonctionnalité si vos règles faisant appel aux compteurs sont paramétrées pour de longues périodes (plus de 6 mois) ou démarrant à une date fixe.


Configuration mise en liste automatique sur le code retour banque et impayé


Menu : Mes actions anti-fraude > Configurer mes règles > Mise en liste automatique

La configuration ci-après est un bon compromis entre lutte contre la fraude et gêne aux vrais clients (faux positif). En effet, nous remarquons que de nombreux vrais clients utilisent des cartes retournant un code carte perdue ou volée, aussi cette mise en liste requiert de la modération.
Avec cette configuration, si une transaction retourne un code Carte Perdue (1208) ou Carte Volée (1209) ou génère un impayé, les éléments suivants seront mis en liste grise pour 90 jours sauf si le client est en liste blanche :
  • L'identifiant client
  • Le device fingerprint
  • L'adresse email du client




Configuration mise en liste automatique sur carte en opposition


Menu: Mes actions anti-fraude > Gérer mes alertes > Configurer mes alertes post paiement


Avec la configuration ci-après, si une carte utilisée ces trois derniers jours sur votre site est mise en opposition, l'identifiant client et le device fingerprint seront mis en liste grise pour une durée e 90 jours si le client appartient à la liste des Nouveaux Clients. Vous recevrez aussi une alerte (n'oubliez pas de configurer les destinataires).



Configuration liste grise


Menu : Mes actions anti-fraude > Configurer mes règles > Pour ma liste grise


Maintenant que vous avez paramétré les conditions de mise en liste automatique de façon à ce que les éléments à risque passent en liste grise, il vous faut paramétrer cette liste pour appliquer un contrôle fraude systématique.
Le plus simple est de faire une règle 3D-Secure de montant maximum à 1 EUR : toute transaction par carte bancaire passant alors par la liste grise sera soumise à une authentification 3D-Secure.


1 - Cliquez sur Ajouter une règle :



2 - Puis sur Créer une règle composée :


3 - Dans l'écran qui s'affiche, cliquer sur Ajouter une règle :



4 - Sélectionnez la règle Montant Maximum :



5 - Renseignez le montant du plafond et validez :



6 - Sur l'écran qui s'affiche :

  • donnez un nom à votre règle (max 64 caractères)
  • sélectionnez le périmètre de la règle (compte marchand, point de vente…)
  • sélectionnez l'action à déclencher, ici 3D-Secure
  • attribuez un motif à votre règle
  • cochez le type d'alerte que vous souhaitez (facultatif)
  • Validez


7 - Vous êtes redirigés sur la page qui liste les règles de la liste grise :



Votre règle apparait, mentionne le périmètre, l'action LCLF (3D-Secure) et le fait qu'une alerte est demandée.
Vous avez créé votre première règle, peut-être la plus importante. Notez qu'il est possible de faire plus simple en ne passant pas par une règle composée, mais celles-ci ont des avantages indéniables.
Maintenant, vous pouvez configurer vos règles dans les diverses listes.

RAPPEL : si vous faites des règles en liste Standard (clients connus), celles-ci se copient dans les listes grise, blanche et nouveaux clients. Pensez à modifier, désactiver ou supprimer ces règles dans les autres listes selon vos besoins.
CONSEIL : en liste grise ne conservez que la règle de montant maximum suggérée plus haut ainsi que les éventuelles règles de refus. Il est inutile de garder d'autres règles 3DS puisque la règle de montant maximum déclenchera systématiquement une authentification (sauf dans le cas d'une règle de refus). Cela vous permet d'alléger le nombre d'alertes reçues.





Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk